21 mai 2024

Retour de Taizé

Retour en images 📸 et en musique 🎶 

sur le pélé à #Taizé organisé par le Service Diocésain des Jeunes (SDJ) de Liège à l’occasion de la #Toussaint 😇 Quelques séminaristes du Grand Séminaire Francophone de Belgique étaient de la partie ! 🍁🙏🔥 

A l’occasion de la Toussaint, le Service diocésain des Jeunes de Liège organise un pèlerinage à Taizé auquel plusieurs séminaristes ont eu la joie de prendre part cette année. J’aimerais simplement témoigner de ce que nous avons vécu durant cette semaine en Bourgogne, en compagnie de quelques septante jeunes, de leurs animateurs et de leur évêque : Monseigneur Delville, qui était aussi du voyage. Pour ma part, il s’agissait de mon premier séjour à Taizé. Quelle joie de découvrir cette communauté vivante et priante de frères tout au service des milliers de jeunes qui, comme nous, les rejoignent pour quelques jours de retraite tout au long de l’année. J’ai été très touché par l’accueil reçu. A Taizé, la vie s’organise autour de plusieurs pôles. La prière est au cœur de chaque journée. Les cloches nous convient aux trois offices quotidiens. Ces temps de prière sont comme irrigués par de courts refrains bibliques chantés en boucle, et pour ainsi dire ruminés, à l’instar des vaches des alentours. Une grande paix jaillit. Elle naît de la simplicité et de la beauté de ces chants. Me revient cette citation (mise en musique par ailleurs) de frère Roger, fondateur de la communauté de Taizé : « Heureux qui s’abandonne à toi, ô Dieu, dans la confiance du cœur. Tu nous gardes dans la joie, la simplicité, la miséricorde. » Le service occupe aussi une place importante. Tout le monde est impliqué. Il faut dire que le travail ne manque pas, de l’intendance au nettoyage sans oublier la sacristie ou le gardiennage. J’ai été impressionné par cette ruche affairée où la joie règne. Enfin, je voudrais souligner l’importance des rencontres qui scandent véritablement les journées. Beaucoup sont des surprises, comme des « imprévus de Dieu » (cardinal Suenens). Les uns et les autres apprennent en effet à se recevoir mutuellement comme des cadeaux. Je veux parler des rencontres avec les jeunes (des occasions de témoigner qui ont été offertes) mais également des échanges avec frère Aloïs, l’actuel prieur de Taizé, passionné par l’unité, entre les chrétiens, entre tous les hommes. Comment y parvenir ? « En se tenant près de la source de l’amitié de Dieu », dans nos profondeurs, pour que le monde entier puisse être baigné de cette eau vive.

         

Martin

Chaine YouTube de Taizé : Taizé – YouTube