21 février 2024

Quelle formation est nécessaire ?

La formation sacerdotale se déroule selon les 4 étapes suivantes: 

  • 1 année de propédeutique, qui permet un enracinement spirituel, une meilleure connaissance de la foi et de la vie de l’Église
  • 2 (ou 3) années de philosophie avec éventuellement présentation d’un mémoire pour l’obtention d’un bachelier en philosophie en partenariat avec l’UNamur
  • 4 années de théologie avec rédaction d’un mémoire en vue de l’obtention du bachelier canonique en théologie en affiliation avec l’UCLouvain
  • une insertion pastorale qui se déploie progressivement tout au long de la formation

Tout au long de cette formation, on est attentif aux quatre dimensions suivantes :

  • La dimension humaine
  • La dimension spirituelle
  • La dimension intellectuelle
  • La dimension pastorale

 

dimension humaine  
Chaque séminariste est appelé devenir une personne humaine équilibrée sur le plan relationnel, qui sache en toute liberté intégrer ses forces, ses fragilités et son histoire. Cette construction personnelle et humaine passe par la vie commune et fraternelle qui est un aspect essentiel de la formation. Chacun doit s’efforcer de répondre au commandement laissé par Jésus : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 13, 34). Chacun doit se donner au Christ pour se donner complètement aux autres.
Une vie en équipes ( de 4 à 8 séminaristes) vient compléter, pratiquement, la vie en grande communauté. Ces équipes sont renouvelées chaque année.
Cette vie en petite communauté permet l’apprentissage de la charité fraternelle qui deviendra par la suite sacerdotale.
 
dimension spirituelle  
Toute la communauté se réunit :
  • pour la célébration quotidienne de l’Eucharistie.
  • pour prier les offices qui rythment et sanctifient le temps : c’est la prière liturgique des heures (laudes, milieu du jour, vêpres).
Mais bien d’autres éléments viennent nourrir la foi :
  • l’Oraison (prière personnelle et silencieuse où l’on accueille la présence de Dieu),
  • la Lectio divina (« lecture divine »), lecture priante et méditative de la Parole de Dieu,
  • l’Adoration eucharistique
  • la Prière mariale (chapelet)
  • l’Accompagnement spirituel : il est essentiel pour le séminariste d’avoir un père spirituel qui l’accompagne. Avec lui, il peut relire sa vie et avancer dans son discernement. L’accompagnement est un lieu de formation et d’unification de la personne.
  • Les retraites : chaque année sont organisées trois retraites qui permettent, dans le silence, d’écouter d’un peu plus près la Parole de Dieu.
 
dimension intellectuelle  
Après une année préparatoire (propédeutique), le séminariste effectue 2 années d’études de philosophie, suivies de 4 années d’études de théologie. La 4ème année est consacrée aux matières ministérielles, à la rédaction d’un mémoire et au stage pastoral.
Chaque séminariste est accompagné par un tuteur d’études qui remplit un rôle méthodologique et pédagogique.
Cette formation intellectuelle n’est pas seulement académique, elle vise à former l’intelligence des futurs prêtres pour qu’ils puissent aider les gens à grandir dans la foi face aux défis de notre temps.

Plus de détails concernant les études sur la page étudier au séminaire
 
dimension pastorale  

Toute la formation au séminaire est orientée vers l’exercice du ministère pastoral. Dans cette optique, le séminariste est inséré dans une paroisse (ou une unité pastorale) de son diocèse, principalement le week-end et durant les congés scolaires et ce, tout au long de la formation. Il est envoyé auprès d’un prêtre qui jouit d’une bonne expérience pastorale. De stage d’observation, encore assez limité au début, ces insertions pastorales conduisent progressivement à une plus grande prise de responsabilité (catéchèse, animation de groupes, visites de malades, liturgie, …).

En fin de formation, le séminariste accomplit un grand stage pastoral d’une année au cours duquel il sera ordonné diacre et finalement prêtre.

 

Retraite de rentrée en septembre 2022 à Bourscheid

Groupe des séminaristes et formateurs - sept 2022
de gauche à droite, au 1er rang : Cyril – Abbé Rouard – Laurent – Gabriel – Antoine – Abbé Ababi – Nikola – Justin – Antoine-Marie – Frédéric / Au dernier rang : Abbé Spronck – Frère Luc – Abbé Cossement – Julien – Martin – Thomas – Pierre-Yves – Patrick – Frère Pascal