Concerts de midi, gratuits et commentés

Quand ? les jeudi à 12h15 - Où ? A la chapelle du Séminaire, 11b rue du Séminaire à Namur (rez-de-chaussée)

MIDIS DU SEMINAIRE SAISON 2019-2020, organisés par l'IMEP

OrgueStudio – Jeudi 14/11 à 12h15
L’OrgueStudio de l’IMEP propose pour ce premier concert du Séminaire un savoureux programme baroque espagnol. Ce concert viendra couronner une masterclass donnée par Joris Verdin, professeur d’orgue à Anvers, sur le bel orgue Jacques du Séminaire; une masterclass qui prendra place dans le cadre du Festival Piano de l’IMEP afin de développer le versant « … et autres claviers! » au sein de ce festival. Rendez-vous le jeudi 14 novembre à 12h15 au Grand Séminaire de Namur !

Telemann excentrique, Corelli classique ? Jeudi 28/11 à 12h15
François Fernandez, professeur de violon baroque au sein du nouveau département de Musique Ancienne de l’IMEP, mènera nos étudiants du département cordes dans un programme exaltant intitulé « Telemann excentrique, Corelli classique ». Ceci sera l’occasion pour les instrumentistes « modernes » de découvrir une musique passionnante. Rendez-vous le jeudi 28 novembre à 12h15 au Grand Séminaire de Namur !

Midis du Séminaire : Classe de harpe – 12/12/19 à 12H15

Midis du Séminaire : Classe de musique de chambre 12/03/2020 à 12H15

Midis du Séminaire : Classe de saxophone – 02/04/2020

Adresse : Séminaire Notre-Dame de Namur, Rue du Séminaire 11b – 5000 Namur – Entrée gratuite

 

Unir, rapprocher, rassembler…

Depuis son avènement dans les églises vers le XIème siècle, l’orgue, le roi des instruments, n’a cessé de réunir autour de lui artistes et artisans, musiciens, organistes et facteurs d’orgues. La fusion de leurs arts respectifs sont depuis au service de la louange de Dieu et du Beau.

Situé au coeur de la vieille ville de Namur, dans un bâtiment remarquable récemment restauré et qui donne au quartier de l’évêché un cachet tout particulier (Séminaire, maison Julie Billiart, évêché, vieilles maisons de la rue du Séminaire...), l'orgue du Séminaire est le seul instrument baroque utilisable pour l’ensemble du Namurois. Ses qualités sont reconnues par tous les spécialistes, et les demandes de musiciens professionnels se multiplient pour pouvoir l’essayer et proposer des récitals.

Historique du projet  

La chapelle du Grand Séminaire de Namur a toujours été dotée d’un orgue jusque dans les années 1990, date à laquelle le vieil orgue devenu inutilisable fut démonté. Avec le retour de la communauté des séminaristes dans ces bâtiments du centre-ville, en 2000, naquit le projet de faire réaliser un nouvel orgue aux qualités artistiques sûres pour l’intégrer à la chapelle restaurée. C’est à Rudi Jacques, facteur d’orgues à Maurenne (Hastière), que fut confiée cette tâche de réaliser un instrument unique selon un modèle italien de Dominico Trueri et une esthétique générale influencée par les instruments de la première moitié du XVIIIème siècle : 14 jeux répartis sur deux claviers et pédalier. L’instrument a la particularité de sonner un demi-ton plus bas que le diapason moderne (soit au La 415), ce qui est conforme aux instruments anciens et permet de jouer avec de tels instruments.

L’inauguration de ce nouvel orgue et sa bénédiction par Mgr André-Mutien Léonard eurent lieu le 26 avril 2009 et furent suivies d’une série de concerts en mai et juin. Le Grand Séminaire accueillit notamment José Dorval accompagné par Henri Ganty à la flûte à bec, Firmin Decerf, Emmanuel Clacens, Jean-Christophe Leclère et l’Académie Ste-Cécile (Champagne-Ardennes).

En septembre 2009, l’IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie) de Namur et le Grand Séminaire ont souhaité lancer une initiative commune : des «concerts de midi» au Séminaire. L’idée est de rendre accessible à un large public les sonorités remarquables du nouvel orgue, tout en permettant aux étudiants de la classe d’orgue de l’IMEP de jouer publiquement.

Ces concerts gratuits et commentés se donnent pendant le temps de midi, dans la chapelle du Grand Séminaire (une centaine de places, à l’adresse : 11b rue du Séminaire, à deux pas de la place Saint-Aubain), afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir s’y rendre pendant l’heure de table